Tout ce que vous devez savoir sur l’ASO

Le 7 juillet 2022

Par : Victor Mosa

8 minutes

SEO

Partager sur :

Tout ce que vous devez savoir sur l’ASO

La plupart des entreprises connaissent et utilisent le SEO. Seulement, il existe d’autres moyens de faire du référencement. Le SEO local en fait partie, notamment par un zoom sur les optimisations dans les fiches Google Business Profile. Mais il existe aussi une autre forme de SEO : l’ASO, pour App Store Optimization. En d’autres termes, l’amélioration des applications dans les magasins d’application. Explications.

L’ASO, qu’est-ce que c’est ?

Avant de vous lancer dans la découverte de l’ASO, il convient de le définir. L’App Store Optimization (optimisation des magasins d’applications en Français), correspond à l’ensemble des optimisations mises en place pour une application. L’objectif est d’assurer une bonne visibilité ou une place dans les stores d’applications mobiles, afin de la convertir en téléchargements.

L’ASO comprend également l’optimisation des différents champs et contenus (descriptions, mots-clés, catégories, captures d’écran, etc.) à utiliser pour une application présente dans un magasin. Cela va permettre d’être bien positionné sur une requête, une thématique, une marque ou un nom d’application.

Mais attention : l’ASO s’adresse uniquement aux applications présentes sur les magasins et non au PWA.

Quelle différence entre app et PWA ?

Une Progressive Web App (PWA) est une application accessible à partir d’un navigateur mobile et desktop sans passer par un magasin d’applications. 

Lorsque que vous accédez à une PWA, l’ensemble du contenu est téléchargé au fur et à mesure de votre navigation, d’où son nom de « progressive ». Elle offre une bonne expérience utilisateur. En effet une PWA est utilisable sans connexion internet, elle se charge rapidement et peut également être sauvegardée sur un écran d’accueil mobile ou desktop.

De plus, une PWA utilise un seul et même code pour être développée mais est très énergivore. 

Enfin, une application native est une application qui est présente et téléchargeable dans Google Play et/ou l’Apple App Store. Elle est utilisée avec tous les types d’appareils (mobile, tablette…). Elle utilise pleinement les capacités du téléphone et est adaptée aux usages de chaque OS. Cependant, elle peut être très coûteuse au niveau du développement et nécessite un développeur spécialisé dans les applications.

Pourquoi c’est  important ?

D’après Statista, il existe plusieurs millions d’applications sur les différents magasins d’applications. Statista recensait en 2021 près de 3,5 millions d’applications sur Google Play Store et plus de 2,2 millions pour Apple. Imaginez la concurrence !

Selon une autre étude Statista, les internautes ont téléchargé plus de 150 milliards d’applications en 2021. D’après les prévisions de marché, ce chiffre ne devrait cesser de croître dans les années à venir.

La concurrence aussi est grandissante ! Près de 3 000 nouvelles applications sont publiées chaque jour sur Google Play Store. Toutes ne sont pas retenues, et certaines sont vouées à disparaître, mais cela représente un volume conséquent sur 1 an : 1 million de nouvelles applications sont publiées chaque année sur le magasin d’application de Google, et ces chiffres ne prennent pas en compte les applications iPhone.

D’après Apple, la plupart des applications sont découvertes à la suite d’une recherche dans le magasin d’application. Le fabricant de l’iPhone précise que 65% des téléchargements d’applications sont effectués après une recherche par mot-clé.

La solution d’App Store Optimization AppTweak s’est interrogée sur la part de « recherches de marque » et « hors marque » dans les magasins d’applications. Il apparaît qu’une part importante (62 %) des recherches contient le nom d’une marque (TikTok, Facebook, Instagram). Cela laisse toutefois un potentiel intéressant de 38 % de recherches génériques, hors nom de marque, pour les applications qui ne bénéficient pas d’une telle notoriété.

Voilà où se situent les enjeux de l’ASO :

·   assurer sa visibilité sur les recherches de notoriété ;

·   améliorer votre classement sur des recherches génériques, hors notoriété.

Pour y parvenir, nous avons choisi de vous présenter les 11 facteurs les plus importants et communs aux magasins d’application.

Les facteurs de classement

emplacement des facteurs de classement dans Google Play
Emplacement des facteurs de classement sur Google Play

Le titre

Le titre ou le nom d’une application est le facteur le plus important. En effet, le titre va être visible par les utilisateurs directement depuis la SERP de l’AAS et GP. Et surtout, il va permettre aux utilisateurs de mieux vous trouver

Il est primordial d’ajouter en plus du nom de votre application un mot-clé la décrivant. Le mieux est de le placer le plus à gauche possible. Attention à ne pas dépasser la limite qui est de 30 caractères, sinon votre titre sera tronqué.

La description 

L’objectif est de décrire votre application, son utilité, comment l’utiliser afin de donner envie aux utilisateurs de la télécharger. En fonction du magasin utilisé pour votre app, vous allez avoir une ou deux descriptions avec des limites de caractères différents mais les objectifs seront les mêmes.

Emplacement des facteurs de classement sur Apple App Store

Les mots-clés dans les descriptions et les avis

Les descriptions sont importantes pour les utilisateurs mais également pour les algorithmes de classement. En effet, l’algorithme de Google utilise les descriptions pour récupérer les mots caractérisant une app afin de la classer. C’est pourquoi il faut placer les mots clés les plus importants au début de la description

Les avis jouent également un rôle dans le classement des mots-clés.

En effet, l’algorithme va analyser les mots-clés présents dans un commentaire et en fonction des notes qui vous ont été données, cela impactera en bien ou en mal le classement des mots-clés.

Le visuel

Ce facteur de classement prend en compte le logo, les captures d’écran et les vidéos présentes sur la page d’une application.

Il est important de les optimiser, puisque c’est avec cela que les utilisateurs vont se faire leur première impression d’une application. 

Pour le logo et les captures d’écran, il y a des exigences à respecter, comme les dimensions, le nombre de captures d’écran et le poids des fichiers à ne pas dépasser. Ces règles varient selon si vous êtes sur Apple App Store ou Google Play.

Pour les vidéos, il est important d’utiliser uniquement des images capturées de l’application elle-même. Mais vous pouvez utiliser des images de fiction l’illustrant. 

Les avis et notes

Les deux stores utilisent les notes et les avis dans leur algorithme de classement.

Obtenir des avis pour une application est vital. Attention cependant à ne pas en demander trop souvent et au mauvais moment. Le mieux est de le faire à des moments stratégiques.

Les notes sont aussi très importantes. Elles permettent de classer votre application dans les magasins, mais servent aussi aux utilisateurs pour faire leur choix.

La catégorie 

Le choix de la catégorie est crucial. En effet, l’algorithme utilise cette information pour indexer votre appli. Pour cet indicateur, les deux stores diffèrent quelque peu :

L’Apple App Store propose une catégorie principale et une catégorie secondaire (cas particulier).  Il existe 27 catégories différentes.

Catégorie d'application Apple AppStore
Exemple de catégorie sur Apple App Store

Pour Google Play, il y a une catégorie unique. Il faut donc prendre soin de choisir la bonne catégorie parmi les 32 existantes.

Catégorie d'application Google Play
Exemple de catégorie sur Google Play

Les mises à jour

Faire des mises à jour régulières sur votre application impactera votre classement. Cela montrera aux utilisateurs que vous tenez compte de leurs remarques et de votre engagement envers votre produit. 

La performance technique 

L’objectif de ce critère est de fournir une expérience utilisateur de qualité sur une application. Il prend également en compte l’optimisation de performance pour une application, et si elle est énergivore ou non. Ce facteur n’est toutefois pris en compte que par Google Play. 

Le maillage externe

Comme pour les sites web, le maillage externe s’applique aux applications (uniquement sur Google Play). Plus il y a de liens qui pointent vers votre app, plus l’autorité sera élevée. Une autorité élevée indique que votre application est largement connue et se traduira par un meilleur classement.

Le téléchargement

Dans les deux magasins d’application le plus important est la vélocité de téléchargement. Plus une application sera téléchargée et plus elle gagnera en visibilité. On peut aussi prendre en compte l’intensité des téléchargements. Cela correspond au nombre de téléchargements effectués sur une période.

L’engagement 

Les magasins ne se basent pas uniquement sur les téléchargements d’applications, mais prennent également en considération le taux de rétention d’une application. Si de nombreux utilisateurs désinstallent votre application peu de temps après son téléchargement, cela indique à l’algorithme qu’ils ne sont pas satisfaits.

Quelles sont les spécificités de chaque magasin d’application ?

Les deux principales boutiques proposent des fonctionnalités similaires pour mettre en avant les différentes applications. Toutefois, les éditeurs d’applications peuvent personnaliser différents champs :

·      le nom de l’application ;

·      un sous-titre ;

·      une description longue ;

·      des captures d’écran ;

·      un aperçu vidéo, s’il est renseigné par l’éditeur ;

·      des évaluations et commentaires des utilisateurs.

Il existe toutefois des différences majeures dans la manière dont les champs peuvent être renseignés pour optimiser votre application sur l’App Store d’Apple ou sur Google Play.

Le titre de l’application

Le titre de l’application est un signal de classement fort dans l’Apple App Store et le Google Play Store. C’est l’équivalent de la balise <title> en SEO. Veillez donc à toujours inclure vos mots-clés les plus importants dans le titre de votre application.

Le titre doit indiquer clairement le but de votre application aux utilisateurs. C’est d’autant plus important pour les applications Android pour lesquelles le titre et l’icône de l’application sont les seuls éléments visibles dans les résultats de recherche du store..

Résultats de recherche Apple Store vs Google Play Store
Résultats de la recherche pour le mot-clé « voyage » dans l’App Store d’Apple vs. résultats de la recherche pour le même mot-clé sur un téléphone Android. Le magasin d’applications d’Apple est plus visuel

Sous-titre (iOS) ou description courte (Android)

Pour les applications iOS, le sous-titre (30 caractères) apparaît sous le titre de l’application dans les résultats de recherche, et sous les captures d’écran sur la page de l’application. Le sous-titre de l’application doit contenir des mots-clés forts et expliquer aux utilisateurs ce que propose l’application. Pour les applications Android, la description courte (80 caractères) n’apparaît pas dans les résultats de recherche. Elle est visible sur la page de l’application, au-dessus de la ligne de flottaison (et au-dessus des captures d’écran).

Sous-titre application App Store
Exemple de sous-titre avec l’application Hotels.com
Bon à savoir :
Sur iOS, il est recommandé d’éviter la répétition des mots-clés dans vos métadonnées. Le bourrage sémantique ne vous rendra pas plus pertinent sur ce mot-clé et constitue plutôt un gaspillage d’espace. En revanche, Google Play semble plus sensible à la densité de votre mot-clé dans vos métadonnées. Toutefois, n’allez pas jusqu’à rendre vos descriptifs incompréhensibles à cause du bourrage de mots-clés !

Les « mots-clés » sur iOS

Comme au bon vieux temps du référencement, il existe un champ de mots-clés de 100 caractères pour les applications iOS.

Les mots clés sont un facteur de classement important et aident Apple à décider quand afficher votre application dans les résultats de recherche. Lorsque vous rédigez votre champ de mots-clés, séparez toujours les mots par une virgule, utilisez des mots simples et évitez les noms de marques concurrentes.

Bon à savoir :
Considérez ces quelques conseils pour optimiser la description longue de votre application sur Google Play.
  1. L’algorithme de Google Play Store est plus complexe et ne propose pas de champs de mots-clés.
  2. L’algorithme de Google Play Store examine plutôt les mots utilisés dans le titre et le sous-titre de votre application.
  3. Évitez d’ajouter « gratuit », « application » ou « iPhone » dans votre champ de mots clés. Si votre application est gratuite, Apple le sait déjà !
  4. Apple classera automatiquement votre application pour le nom de votre catégorie. Par exemple, si vous avez choisi la catégorie « éducation » pour votre application, vous n’avez pas besoin d’ajouter le mot « éducation » dans votre champ de mots-clés.

La description longue

Les magasins d’application iOS et Android offrent tous deux la possibilité́ d’ajouter une description longue de 4 000 caractères. La principale différence est que la description longue n’est pas un signal de classement dans l’App Store d’Apple.

Comprenez par la que les mots-clés utilisés dans la description longue d’une application iOS ne sont pas pris en compte dans l’algorithme de classement. En revanche, ils constituent un facteur de classement très important dans l’algorithme de Google Play.

Sur l’App Store, servez-vous de l’espace de la description longue pour expliquer en quoi consiste votre application et mettre en évidence les avantages que les utilisateurs tireront du téléchargement de votre application.

Sur Google Play, pensez SEO et rédigez votre description longue en premier lieu pour convaincre les internautes, tout en gardant en mémoire que ce texte doit respecter les règles classiques du SEO. Placez-y vos mots-clés principaux et n’hésitez pas à utiliser le champ lexical de vos principaux mots-clés. 

Bon à savoir :
Considérez ces quelques conseils pour optimiser la description longue de votre application sur Google Play.
  1. Essayez d’inclure vos mots-clés les plus importants dans le premier paragraphe.
  2. Veillez à ce que la mise en page soit facile à lire et divisez votre texte en paragraphes avec une en-tête.
  3. Utilisez un formatage riche et mettez en évidence certaines sections ou fonctionnalités.
  4. Pensez à ajouter des emojis pour attirer l’œil de l’internaute.
  5. Incluez des mentions, des récompenses ou des critiques positives, mais évitez d’inclure des témoignages d’utilisateurs anonymes ou non attribués.

Les captures d’écran de votre application

L’App Store d’Apple vous permet d’ajouter jusqu’à 10 captures d’écran, tandis que Google Play Store limite le nombre de captures d’écran à 8. Mais il existe d’autres différences.

Les trois premières captures d’écran apparaissent dès les résultats de recherche de l’App Store d’Apple. Sur Android, les captures d’écran ne sont visibles que sur la page de l’application.

Cela signifie que les captures d’écran ont un impact majeur sur le taux de conversion dans l’App Store. Veillez donc à illustrer vos applications afin d’attirer l’attention des gens. Nous avons également constaté que les captures d’écran liées (ou qui racontent une histoire) ont un impact plus fort sur l’engagement des utilisateurs.

Bien que les captures d’écran sur Android ne soient visibles que dans la page de présentation de l’application, nous recommandons d’illustrer votre application, et notamment de mettre en évidence les principales fonctionnalités.