Pourquoi prendre la parole dans une tribune ?

Par : Helder Fonseca

3 minutes

Relations Presse

Partager sur :

Pourquoi prendre la parole dans une tribune ?

Omniprésentes dans la presse écrite et sur le web, souvent relayées à la télévision et à la radio, les tribunes libres créent parfois l’actualité. Ces textes se positionnent en faveur d’un progrès ou d’une justice (mouvement #metoo, dérèglement climatique, etc.) et sont généralement signés par un collectif de personnalités ou de personnes qui font autorité dans leur domaine d’expertise. Mais quel est le vrai poids de ces tribunes ? Ont-elles une utilité et changent-elles fondamentalement les choses ?

Une tribune pour qui ?

Tout le monde peut prendre la parole dans une tribune. Les titres de la presse nationale disposent pour la plupart de rubriques « Opinions » ou « Point de Vue » sur leur format papier ou web. Cet espace permet à des personnalités de s’exprimer sur des sujets qui leur sont chers, auprès du lectorat adéquat. 

Selon le sujet, le choix du média pour la publication de la tribune aura son importance. S’il s’agit d’un sujet d’intérêt général, il est préférable de viser une publication dans un média grand public. Le sujet de la tribune combiné aux signataires ou auteurs permettra de placer la tribune en une du média… et l’effet peut être spectaculaire ! 

L’objectif de ce genre de tribune est d’être repris par de nombreux médias – en somme, de faire l’actualité. Mais elles s’attachent également à faire émerger une prise de conscience. Ce n’est qu’après leur parution que le changement s’opère, à travers la réception et l’interprétation qu’en font les lecteurs, les auditeurs, les téléspectateurs, etc.

Quel est l’intérêt d’une tribune dans le cadre de ma stratégie RP ?

Les tribunes ne se cantonnent pas à des sujets d’intérêt général signés par des personnalités scientifiques, politiques ou issues du monde de la culture. Des tribunes sont publiées chaque jour sur un très large éventail de sujets. Seule condition pour être publié : avoir quelque chose de pertinent à raconter. Il peut donc s’agir d’une vision, par exemple, ou d’une projection dans l’avenir qui permettra à la marque de se démarquer de ses concurrents. 

La répétition de cet exercice et des publications permettra à la marque de constituer un corpus de textes, en plus des publications obtenues via les actions RP, qui alimentera son image. 

L’autre intérêt se situe dans la visibilité de votre marque. Au-delà d’être présent au sein d’un titre doté d’une large audience, la publication des tribunes sur internet joue en faveur du référencement naturel de la marque. Ces pages sont en effet indexées par les moteurs de recherche et viennent se positionner sur les sujets concernés ou les recherches liées à votre marque.

Prendre la parole dans une tribune
Les deux articles en haut et en bas de page sont des exemples de tribunes rédigées au profit de iGi Partners et qui ressortent sur le mot-clé « holacratie » en 1re page de Google (40 000 recherches par mois).

À quelle occasion écrire une tribune ?

Selon la stratégie RP adoptée, tous les angles et tous les sujets ne se prêtent pas à l’écriture d’un communiqué de presse ou d’une tribune

Le communiqué se reposera sur du factuel afin de décrire une réalité et ses conséquences. Même si on peut y ajouter des verbatims afin de personnifier le constat, la prospective est plutôt absente. 

Le pouvoir de la tribune se situe donc dans sa capacité à se projeter et à être portée par une personnalité qui engage son nom, garantie d’une autorité dans le point de vue et l’expertise développés. Il faut donc savoir se servir de cet outil après réflexion et cibler à la fois ses intentions, son audience et l’effet escompté. La personnification du texte permet de donner un poids supplémentaire à la tribune, surtout si l’auteur dispose d’une notoriété et d’une popularité.

Il faudra toutefois se saisir du bon angle, du bon message et du bon moment pour que la publication de cette tribune joue un rôle bénéfique sur l’image et la visibilité de votre marque.